Evénements,  Paris

Salon du chocolat 2019

Mieux vaut tard que jamais, je me décide enfin à publier mes photos du 25ème Salon du Chocolat qui s’est tenu à Paris du 30 octobre au 3 novembre 2019. C’est un événement incontournable pour les amateurs de chocolat, et j’en profite pour faire le plein de délicieux chocolats du monde entier. Malheureusement j’arrive au bout de mes provisions et revoir les photos me font un peu saliver…

J’ai eu plaisir à découvrir ou retrouver des chocolatiers asiatiques et africains. Je ne snobe pas les chocolatiers français, mais j’y ai plus facilement accès et préfère profiter de pouvoir goûter les merveilles d’autres chocolatiers, ce que je n’ai pas forcément l’occasion de faire le reste de l’année.

J’étais contente de revoir le stand des Chocolats Gabonais de Julie. Il y a deux ans j’avais acheté une tablette de chocolat aux arachides (cacahuètes), qui n’avait pas fait long feu…Malheureusement j’étais arrivée trop tard en 2019, elles étaient déjà toutes vendues mais j’ai trouvé des énormes truffes à l’arachide, avec de gros morceaux bien croquants de cacahuètes, tout aussi délicieux ! Julie, c’est Julie Niyangui qui est une autodidacte et s’est lancée dans la fabrication artisanale de chocolats, avec du cacao local. Un petit reportage vidéo ici et un article pour en savoir plus.

J’ai également retrouvé le stand de Sano Emiko, chocolatière japonaise installée à Paris avec sa boutique “Les trois chocolats“, de père en fille depuis 1942. Les trois chocolats, d’abord en réféfence aux trois types de chocolat, noir, au lait, blanc. Mais également au fait qu’il y a trois générations de chocolatiers dans sa famille, son grand-père, son père et elle-même. Vous y trouverez de délicieuses ganaches et pâtisseries, savant mélange de saveurs parisiennes et japonaises. Un coup de coeur pour les ganaches au kinako, poudre de soja grillé.

Ensuite que de belles découvertes, que j’espère retrouver lors du prochain salon. Le Ghana (deuxième producteur mondial de fèves de cacao) était à l’honneur avec notamment les chocolats ghanéens de 57 Chocolate par les soeurs Kimberly et Priscilla Addison (article pour en savoir plus). Et ceux de Bioko Treats. fondé par Jeanne Donkoh, qui à l’âge de 58 ans tombe sur une émission télé parlant d’une formation de chocolatier à Madagascar, ce qui la mena à commencer Bioko Treats.

Les chocolats de Soklet, les premiers chocolats indiens fabriqués avec des fèves de cacao qui poussent en Inde.

Les chocolats philippins de Theo & Philo, fabriqués avec fèves de cacao qui poussent aux Philippines, dans la région de Davao.

Les chocolats taiwanais de Yu, qui a ouvert sa première boutique Yu Chocolatier à Taipei en 2015 et qui envisage d’ouvrir une boutique sur Paris (on a hâte !). De délicieuses ganaches avec des parfums du sud-ouest asiatique, des fruits tropicaux, des thés, d’autres ingrédients typiques tels que le gingembre, le pomelo, la mangue, l’orange taiwanaise, le soja, etc.

Coup de coeur également pour Févier d’Or. Les fèves viennent du Cameroun, issues de petits producteurs. Les chocolats sont produits en France, avec 80% des salariés de la chocolaterie en situation de handicap.

Le Salon du chocolat, c’est l’occasion de rencontrer des chocolatiers passionnés et de goûter du chocolat artisanal. Il n’aura pas lieu en 2020 snif, mais ils ont déjà annoncé que le prochain Salon se tiendra du 28 octobre au 1 novembre 2021. On sera au rendez-vous ! 🙂

Foodie depuis toujours, j'ai vécu dans quatre pays (Suisse, Japon, Royaume-Uni et maintenant France) et adore découvrir de nouvelles saveurs ! Née à Genève, Suisse, j'ai passé un an à Tôkyô, Japon, puis dix belles années à Londres, Royaume-Uni avant de m'installer en 2017 sur Paris, France. Toujours à l'affut d'endroits et de nouvelles recettes à tester ! poivreetcannelle@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *